Différence entre la CeFi et la DeFi (finance décentralisée)

Quelle est la différence entre la cefi et la defi ?

La CeFi (finance centralisée) et la DeFi (finance décentralisée) sont deux différents concepts dans l’écosystème crypto que plusieurs ont la difficulté de comprendre. Bien avant la finance décentralisée, le monde était habitué à une seule forme de finance : la finance centralisée ou cefi. Dans cet article, vous allez découvrir la nuance qu’il y a entre la cefi et la defi.

Qu’est-ce que la CeFi ?

La CeFi est semblable à la finance traditionnelle (TradFi), car elle permet à l’utilisateur de traiter avec des intermédiaires de confiance. La TradFi est composée d’institutions traditionnelles qui sont présentes depuis des décennies, mais qui sont nouvelles dans le monde des actifs numériques. Alors que la cefi se réfère aux sociétés de monnaies virtuelles qui offrent des services et produits liés aux crypto monnaies. Dans l’ensemble des plateformes cefi, on distingue des sociétés de prêt de crypto monnaies, des exchanges de crypto monnaies centralisées (CEX) et des fournisseurs de paiement en monnaie numérique. 

Les sociétés dans la CeFi fournissent des portefeuilles hot wallet à leurs utilisateurs. Cela veut dire que les plateformes ont les clés privées des portefeuilles de tous leurs utilisateurs. Par conséquent, elles peuvent contrôler à tout moment leurs actifs cryptos sans qu’ils ne le sachent. Ces sociétés peuvent décider quand bloquer et débloquer les comptes et les retraits des clients. Les utilisateurs sont aussi contraints de respecter les règles établies par les sociétés cefi. 

Généralement, les règles sont définies à huis clos, de la même manière que ça se fait dans le monde traditionnel de la finance en complicité avec les entreprises privées. Les sociétés décident des règles que leurs clients sont obligés de suivre et des cryptos qui seront cotées. Les CEX exigent que les utilisateurs complètent les étapes d’identification du client (KYC) avant de commencer à trader. Avant l’avènement de la DeFi, les plateformes financières centralisées étaient les seuls endroits classiques où un utilisateur peut se rendre pour trader des cryptos.

Lire aussi : Qu’est-ce que le halving ?

Qu’est-ce que la DeFi ?

Dans la cefi, les clients comptent sur des intermédiaires. Or, la DeFi supprime tous ces intermédiaires. Elle les a remplacés par des protocoles de type contrats intelligents. La defi est l’abréviation du groupe de mots “decentralized finance” en anglais. Elle apporte plus de décentralisation dans le monde de la finance tout en garantissant que les monnaies numériques peuvent être changeables sur des plateformes décentralisées. La defi favorise le trading de produits financiers de pair à pair à travers des applications décentralisées (DApps) qui offrent des services sur la blockchain. 

Les services et produits sont fournis par des applications qui sont uniquement construites sur des blockchains comme : 

  • Tron
  • Solana 
  • Ethereum
  • BNB Chain
  • Avalanche 

Ces applications sont conçues grâce à des contrats intelligents, qui déterminent les règles nécessaires de fonctionnement du protocole defi. Il faut retenir que la defi offre des services de trading, d’emprunt et de prêt tout comme la cefi et la tradfi. Mais avec beaucoup de différences.

D’abord, les opérations sur les protocoles defi se font à l’aide d’un code. Ensuite, les utilisateurs ont la possibilité d’interagir avec les protocoles defi à travers des portefeuilles non dépositaires. Ainsi, les utilisateurs peuvent entièrement avoir un contrôle total sur leurs actifs cryptos. De plus, il n’est pas obligatoire d’ouvrir un compte et de remplir un KYC pour pouvoir utiliser les services de la defi. Les utilisateurs ont juste à connecter un portefeuille pour les utiliser.

Qu’est ce qui distingue la CeFi de la DeFi ?

La différence entre la CeFi et la DeFi réside primordialement dans la manière dont les transactions financières sont gérées et contrôlées, la confidentialité et l’anonymat, la qualité des services que chacune d’elles offre.

La gestion des transactions 

Dans la cefi, les transactions sont gérées par des institutions financières traditionnelles telles que les banques centrales, les établissements de crédit et les banques commerciales. Ces institutions assurent la circulation des monnaies fiduciaires à savoir le dollar américain USD et les autres devises monétaires. Les transactions sont toujours enregistrées dans les livres de compte traditionnels et sont régulées par les autorités financières notamment la Banque centrale européenne BCE, la Banque de France. 

En revanche, dans la defi, les transactions sont gérées à travers des protocoles décentralisés basés surtout sur la technologie de la blockchain. La blockchain est une chaîne de blocs sur laquelle les transactions sont enregistrées de manière sécurisée et transparente. Les transactions utilisent des crypto monnaies : le bitcoin btc ou l’éther ETH, différentes des monnaies fiduciaires traditionnelles. Les utilisateurs de la defi ont la possibilité de créer des portefeuilles monétaires virtuels dans lesquels ils peuvent stocker, recevoir et envoyer des crypto monnaies. 

Le contrôle des transactions

Une différence non négligeable entre la CeFi et la Defi réside dans la manière dont les transactions sont contrôlées. Dans la cefi, les institutions financières exercent un contrôle strict sur les transactions, ce qui peut entraîner une certaine volatilité des prix et une dépendance à l’égard des décisions des banques centrales. Au contraire, dans la defi, les transactions sont décentralisées, ce qui veut dire qu’il n’y a pas de tiers de confiance centralisé. Cela donne une plus grande autonomie et une réduction des frais de transaction et peut également rendre les transactions plus volatiles à cause de la spéculation sur les cryptomonnaies.

La confidentialité et l’anonymat

Un autre aspect important est la confidentialité et l’anonymat des transactions. Dans la cefi, les transactions peuvent être traçables et nécessiter une vérification d’identité. Quant aux transactions dans la defi, elles peuvent être plus anonymes. Cela soulève des préoccupations concernant le blanchiment d’argent et le financement d’activités illégales, mais cela permet tout de même aux utilisateurs de protéger leur vie privée.

La qualité des services

En ce qui concerne les services financiers, la cefi propose une gamme plus large de produits financiers à savoir : les valeurs mobilières, les produits dérivés et les financements. Les institutions financières traditionnelles agissent en tant qu’intermédiaires dans ces transactions et offrent des garanties et des protections aux utilisateurs. Dans la defi, les services financiers sont aussi disponibles, mais de manière décentralisée via des plateformes d’échanges et des protocoles spécifiques. Cela permet une plus grande accessibilité à ces services, en particulier dans les pays émergents où les services financiers traditionnels peuvent être limités. 

 

En résumé, la principale différence entre la CeFi et la DeFi réside dans le mode de fonctionnement des transactions financières. La cefi offre un système centralisé avec des institutions financières traditionnelles, tandis que la defi propose un système décentralisé basé sur la technologie de la blockchain. Chacun présente ses propres avantages et inconvénients en termes de contrôle, de confidentialité, de rapidité des transactions et de gamme de services financiers disponibles.

Découvrez plus d’informations dans cette article.

2 Commentaires sur “Différence entre la CeFi et la DeFi (finance décentralisée)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *